Douce obsession

Douce obsession illustration aurelie mojo

Quel bonheur de se réveiller naturellement, sans alarme. Laisser son horloge interne reprendre ses droits. Alix savoure le moment et laisse son esprit vagabonder sans bouger, au rythme de sa respiration. Que va-t-elle pouvoir bien faire de ce jour de congé? Elle qui se plaint régulièrement de ne pas avoir de temps pour elle. Voila une occasion de se faire plaisir. Pas besoin de chercher très loin car lorsqu’il s’agit de loisirs, Alix n’a qu’un seul mot à la bouche: dessiner! Du papier, un crayon, et Alix rentre en transe. La dernière fois qu’elle s’est ainsi sentie habitée par une création, c’était il y a trois jours quand elle était tombée en extase devant l’une de ses plantes vertes éclairée par un rayon de soleil matinal. La lumière baignait la pièce de couleurs douces, presque surnaturelles. Elle avait saisit sa palette d’aquarelle pour capturer le moment de quelques traits de pinceaux… Il suffisait d’un détail, d’un mouvement, d’un motif pour que tout a coup son attention passe en mode obsessionnel: saisir l’instant, retranscrire l’émotion comme elle, l’artiste, l’avait perçue. Car c’est bien cela qui fascinait Alix. Partager le monde tel qu’elle le voyait: graphique, poétique, avec un gout prononcé pour les couleurs pastels qui prenaient un malin plaisir a se glisser dans les moments les plus inattendus de sa vie. Le plus excitant c’est la surprise de ne pas savoir qu’elle sera l’obsession du jour. Mais pour le savoir il faut tout de même ouvrir les yeux, et surtout prendre le peine de véritablement regarder autour de soi. Prendre le temps de s’émerveiller de ce que la journée a à offrir. Alix pose un pied pas terre, puis deux, se dirige d’un pas tranquille vers la cuisine ou le soleil illumine déjà toute la pièce. Elle se sert un grand verre d’eau et profite de la vue magnifique qui s’étend devant elle sur les toits de Paris. Hummmm voila le sujet pour aujourd’hui: Paris vu depuis son petit appartement sous les toits. Ce point de vue qui surplombe l’agitation de la ville, qui d’ici pourrait paraitre presque paisible. Alix s’équipe de son matériel, croque dans une pomme et s’installe sur son petit balcon, carnet d’esquisses à la main. Et la journée commence…

Auteur : Aurélie Mojo

J’aime raconter les histoires, les lire, les écouter. Démêler les scenario de vie. Tenter une autre écriture. #écrivain #coachpotentiel #auteurdemavie

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.