Rencontre en terrasse

rencontre artiste modele photographe

Elle, très décidée dans un body près du corps au décolleté plongeant sur un dos parfait et un short révélant ses jambes légèrement bronzées. Cette tenue simple, d’un blanc immaculé, mets particulièrement en valeur sa sensualité naturelle. Sa jeunesse est éblouissante de beauté et elle le sait.
Lui, félin, tatoué, musclé sans ostentation. Plus âgé, il dégage une assurance qui donne de la matière à sa silhouette filiforme. Il passe régulièrement sa main dans ses cheveux. Geste de séduction ou de nervosité ?
Ils décident de s’attabler en terrasse, loin des oreilles curieuses qui se sont naturellement dressées à l’intonation d’un accent anglo-saxon inhabituel pour l’endroit.
Elle s’installe, jambes sagement repliées sous sa chaise. Il s’assoit à son tour, s’accoude nonchalamment à la table et décale son corps sur le côté pour déployer ses jambes devant lui, mais son visage reste tourné vers sa jolie interlocutrice. Qui pourrait l’en blâmer, elle est hypnotisante.
C’est elle qui démarre la conversion. Son sourire est éblouissant et lui semble l’écouter avec attention. Elle connaît bien l’endroit et s’y sent parfaitement à l’aise. Ses gestes sont amples, elle se montre particulièrement expressive. En face d’elle, il dégage un grand calme, une attitude presque léthargique. Ses mouvements restent lents, posés. Pourtant, sans pouvoir les entendre, on sent que la conversation est fluide et monte en intensité. On peut le lire dans le mouvement de leurs corps qui se répondent, en alternance, dans une danse discrète mais précise. Il prend la parole, un grand monologue, surprenant, il occupe tout à coup tout l’espace et c’est son tour à elle de se retrouver hypnotisée. Elle boit ses paroles, son visage a changé d’angle pour ne rien louper de cette profusion de mots aussi soudaine qu’inespérée. Tout à coup, elle sait, elle a pris sa décision. Il vient, en un rapide échange, de lui confirmer ce qu’elle avait pressentis le matin même en le croisant dans la rue. Elle vient de capter l’éclat interne qui lui manquait pour avoir l’assurance qu’il était celui qu’elle cherchait. ll sera le sujet de son prochain portrait. Son modèle.

Crédits photo: Angelo Foley; inconnu; auréliemojo.

Auteur : Aurélie Mojo

J’aime raconter les histoires, les lire, les écouter. Démêler les scenario de vie. Tenter une autre écriture. #écrivain #potentiel #auteurdemavie

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.